Différence entre dichotomie et paradoxe

Une dichotomie et un paradoxe aident les lecteurs à comprendre la différence entre deux mots placés l'un contre l'autre de manière comparative. La différence essentielle entre ces deux concepts est qu'une dichotomie sépare deux éléments en deux groupes ou sous-ensembles. Un paradoxe sépare également les mots en deux groupes, mais chaque groupe a un sens opposé. Un paradoxe se contredit, car les mots s'opposent. Les mots ne sont pas considérés comme un paradoxe à moins qu'ils ne s'opposent. Cela signifie que si l'un est vrai, l'autre mot est faux. Un paradoxe peut être une contradiction alors qu'une dichotomie divise deux parties en deux entités qui ne se chevauchent pas, des fragments d'un tout. Ces parties sont des sous-ensembles du tout et sont de nature et de sens opposés. Une différence très subtile.

La définition de la dichotomie.

Une dichotomie peut être décrite comme la division de deux idéaux en deux sous-ensembles ou sous-classes opposées. Il existe, par exemple, une dichotomie entre la nature et l'éducation pour élever un enfant heureux et en bonne santé. Un autre exemple est la dichotomie entre théorie et pratique. La dualité est considérée comme un choix populaire pour un synonyme de dichotomie ainsi que de paradoxe. Une dichotomie est une classification de deux idées opposées en tant que sous-ensembles d'une idée ou d'un concept original.

Utilisation littéraire de la dichotomie.

En littérature, un écrivain peut utiliser une dichotomie pour créer une atmosphère de conflit. La lutte entre le bien et le mal est un thème commun exprimé à travers des histoires et des pièces de théâtre. L'idée de l'ange de la bonté sur une épaule et du diable méchant sur l'autre est souvent utilisée pour faire ressortir le dilemme du héros ou de l'héroïne de l'histoire. L'ange et le diable représentent des émotions ou des sentiments opposés influençant les choix faits à ce moment-là. Shakespeare a utilisé la dichotomie pour développer l'idée de deux familles opposées dans Roméo et Juliette à travers les familles Montaigu et Capulet. Les familles se ressemblent du point de vue social, mais se sont opposées pendant si longtemps qu'elles ont oublié l'objet du différend. La dichotomie est la futilité de leurs disputes et les morts qui résultent de leur querelle.

La langue et la littérature contemporaines regorgent de dichotomies. Privé et public, sujet et objet, saint et pécheur, gauche et droite, sont tous des sous-ensembles d'un tout et dans le partage, tous doivent appartenir à un groupe ou à l'autre. Chaque partie est exclusive à l'autre et rien ne peut appartenir aux deux parties. Par exemple la propriété privée ne peut pas être pour le public et vice versa, mais ils parlent tous les deux de propriété.

La définition d'un paradoxe.

Un paradoxe semble toujours avoir des contradictions, mais en réalité, il peut exprimer une vérité possible. Un paradoxe peut concerner une personne ou une chose ou même une situation qui semble contradictoire. Paradoxe vient du grec paradoxos qui signifie opposé aux notions existantes. Voici une affirmation paradoxale pour montrer cette différence d'opinion.

« Nous devons être cruels pour être gentils. »

Les deux mots opposés se rejoignent pour former une contradiction.

De la même manière, logiquement, dire « Je mens » signifie que vous dites la vérité sur le fait d'être un menteur. C'est une affirmation qui semble se contredire. Cela peut être à la fois vrai et faux. Un paradoxe semble raisonnable parce qu'il n'est pas absurde, mais il est contradictoire. La condition ou le comportement humain est mis en évidence par le paradoxe. Les gens se comportent de façon paradoxale et le paradoxe ajoute une dimension supplémentaire aux personnages littéraires.

Parfois, les personnages des histoires méditent et on dit qu'ils ferment les yeux pour pouvoir voir. Pas une fermeture littérale des yeux, mais un acte figuré de fermer les yeux pour méditer et approfondir le sens de la vie. Cette idée de méditation, de fermer les yeux pour voir, est notée dans la chanson de Fugazi, « Shut the door ».

Le paradoxe est plus susceptible d'être attribué à la mise en évidence des contradictions et de la créativité dans le monde littéraire. Alors que le monde de la nature et l'ordre naturel des choses résonnent avec la sous-division et les sous-espèces.

Tableau pour comparer les différences entre Dichotomie et Paradoxe :

Sommaire:

Il n'est pas étonnant que l'expression « cercle vicieux » ait évolué à partir de l'examen d'un paradoxe et de la tentative de sonder son début et sa fin. La théorie attribuée aux concepts de paradoxe et de dichotomie ne rend pas la lecture facile pour l'étudiant moyen. Prouver que ces théories existent est souvent une théorie mathématique complexe. Les débuts et les fins, la façon dont les ensembles sont classés et la façon dont les comparaisons sont faites semblent se terminer par une pensée contradictoire ou une autre. Regarder les équations, à moins que vous ne soyez mathématicien, n'aide pas à comprendre ces philosophies compliquées. Il peut être plus facile de les voir simplement comme des divisions qui ont une double nature ou des relations anormales. Ils ne semblent pas se compléter et pourtant ils sont regroupés dans un même paradoxe. Il est probablement plus facile de comprendre une dichotomie parce que la division n'est pas basée sur une théorie mathématique abstraite. La dichotomie dans la nature est souvent une division naturelle du matériel végétal ou animal en ensembles qui ont un élément commun. Un paradoxe, avec son élément vrai et faux nécessaire, finit par être plus déroutant car une partie du paradoxe n'est pas un paradoxe à moins que les parties ne soient opposées ou contradictoires les unes aux autres. Dans le cas d'un début et d'une fin, il ne peut y avoir de début sans fin et la fin ne sera pas là si quelque chose ne commence pas. Dans l'exemple moins c'est plus je ne peux pas avoir moins si je n'en avais pas à l'origine. À quoi le moins ou le plus est-il attribué et comment les quantités font-elles de la division du moins pour mieux comprendre un processus logique. Tout semble contradictoire et ouvert à la spéculation, vous vous retrouverez dans un cercle vicieux expliquant – moins c'est vraiment plus !

Platon, l'un des plus grands philosophes de la Grèce antique, a écrit ce paradoxe.

"Je suis l'homme le plus sage du monde, car je sais une chose, c'est que je ne sais rien."

FAQ : Voici quelques réponses aux questions fréquemment posées pour vous.

Quels sont quelques exemples de paradoxe ?

Moins est plus.

Avez-vous entendu la déclaration « Moins c'est plus ». C'est une déclaration paradoxale qui signifie que moins vous en avez, plus vous appréciez ce que vous avez.

C'est le début de la fin.

Puisqu'il doit y avoir un début ou un point de départ, il y aura une fin sur le continuum des événements. Le début est nécessaire pour arriver à la fin.

Quel est le plus grand paradoxe ?

Il y a beaucoup de grandes situations paradoxales. Il y en a qui sont mathématiques et d'autres font partie de la nature et de la philosophie, mais le paradoxe qui semble attirer le plus l'attention du monde mathématique est connu sous le nom de paradoxe de Russell. Un paradoxe derrière la théorie des ensembles et de leurs membres. Ce paradoxe et d'autres ont amené des penseurs profonds comme Bertrand Russell à se pencher sur la théorie et la logique ainsi que sur les philosophies des mathématiques. Ces situations paradoxales en langage mathématique et exemples peuvent être très déroutantes. Expression exaspérante issue de ces situations paradoxales, elle est connue sous le nom de « cercle vicieux ».

La lecture de nombreuses histoires ou théories paradoxales vous fera sentir que vous êtes dans un cercle vicieux. Certains paradoxes bien connus sont le paradoxe de la dichotomie, le paradoxe du crocodile, le paradoxe de la carte et Achille et le paradoxe de la tortue. Le paradoxe d'Achille remonte à l'ancien philosophe grec Zénon d'Élée et au Ve siècle av.

Quelle est la différence entre un paradoxe et un oxymore ?

Un paradoxe est un dispositif rhétorique faisant une déclaration, tandis qu'un oxymore est une contradiction délibérée entre deux termes. Un paradoxe peut faire partie d'une phrase alors qu'un oxymore est constitué de deux mots opposés. Les mots sont volontairement décalés les uns contre les autres. L'oxymore est en fait un paradoxe réduit à deux mots. Les sens opposés donnent un effet dramatique à la phrase.

Quelle est la différence entre un paradoxe et une contradiction ?

Une contradiction est décrite comme une incompatibilité logique entre deux ou plusieurs éléments dans une déclaration. Les déclarations forment le sens opposé les unes des autres. En d'autres termes, c'est comme dire que quelque chose est et n'est pas dans la même déclaration. C'est une contradiction dans les termes. Un paradoxe ne peut être considéré comme un paradoxe que lorsqu'une partie de l'énoncé est vraie et l'autre fausse.

Derniers articles de Christina Wither ( voir tous )

En savoir plus sur : ,